À PROPOS

Bio

Claire Gimatt est lauréate du Prix d’écriture Claude Nougaro de la région Midi-Pyrénées en 2011.
Après une centaine de représentations en solo piano-voix (Région MP, La Gespe, Avignon 2013, Paris, Berlin), elle s’entoure en 2014 de trois musiciens Maxime Lescure, Julien Bruley et Romain Sanpons et offre une double vie à son répertoire : Solo et Quartet.
Elle défend la fiction comme expression et ses chansons, tissées comme de courtes nouvelles, jouent avec le fantastique et offrent des perspectives multiformes à l’interprétation de ses auditeurs.
« Elle écrit ses chansons comme elle ferait du cinéma : ambiance, profondeur des personnages, action. Son univers est magnétique, ses métaphores nettes et enlevées…. »
Télérama.fr
« Elle est capable de s’aventurer dans des univers très variés (aucun risque de se lasser avec elle !) souvent oniriques comme l’apocalypse de cette aviatrice dont le vol se désintègre avec la terre entière ou la révolte des parapluies qui font souffler un vent de folie. Et quand elle aborde d’obscures réalités comme ces croque morts guatémaltèques, à l’affût des cadavres, elle y ajoute une empreinte quasi fantastique qui déjoue la mort ».
Nos Enchanteurs
Après plusieurs résidences (Salle de la Fontaine à Préserville, Même sans le train à Saint Antonin sous le regard de Manu Galure) le spectacle M. Paradoxe prend forme. Un concert de musique actuelle – chanson française – aux couleurs jazz, teinté d’influences hispaniques. Il est joué à Toulouse (Chapeau rouge, Cave poésie, Pause musicale, sera en janvier prochain au Bijou), à Jazz en Comminges, au Limonaire à Paris, en Nouvelle Calédonie (Salon International du Livre Océanien, Festival Femmes Funk 2015).
______________________________________________________

Claire entreprend de se former professionnellement à la musique dès sa sortie du lycée après plusieurs stages (composition et arrangement avec Catherine Fontaine en 2007, jazz et bossa en 2008 avec Stefka Miteva), huit ans d’études du piano, deux ans d’orchestre de jazz avec Alain Grima et de cours de jazz vocal avec Françoise Guerlin. Elle commence par valider une première année de licence de musicologie jazz en 2009 suite à laquelle elle est acceptée en cycle pro à Music’halle, École des Musiques Vivaces à Toulouse. Elle y étudie pendant trois années, affirme sa technique vocale auprès de Michelle Zini et obtient le diplôme national de la MIMA (musicien-ne interprète des musiques actuelles) en 2013. Elle valide d’autre part une double licence en Études Hispaniques et en Études théâtrales.
Elle exerce la composition en dehors de son projet personnel en collaboration avec la Compagnie du Tara Théâtre. Elle écrit la musique et les chansons de la création « Pars de là » en 2012 avec Jean Luc Amestoy et travaille actuellement sur la musique de leur création jeune-public en cours « la trouvaille de Luc ». Elle compose par ailleurs la musique du court-métrage « Si un jour une pierre » de Jeanne Cousseau,
étudiante à l’INSAS à Bruxelles en 2013.

Son attachement au flamenco et à la culture gitane d’Andalousie d’où-t-elle est originaire la conduisent tôt à Jerez de la Frontera. Elle y réalise avec Maxime Roy étudiant à la Fémis, le documentaire Sobre la marcha présenté au Festival Ibéro-Andalou de Tarbes en 2011. Elle assistera celui-ci lors de la réalisation de son film de fin d’études el refugio en 2014 tourné dans la même ville.
En novembre 2014 a lieu la première du concert Enero avec le guitariste flamenco Alanito, pour le festival Ibéro-Andalou et le Conservatoire du Grand Tarbes. Un concert de répertoire traditionnel en espagnol. Il est repris notamment pour 6 soirées à Toulouse en partenariat avec l’Institut Cervantes, au 111 lunares et au festival Voix haute 2015 à Bagnères de Bigorre.

Claire Gimatt - 2017 - Tous droits réservés

ou

Connectez-vous avec vos identifiants

Détails oubliés ?